Catégories
Témoignage

Benoit Raviart – Président l’association ISATIS

1000 masques FFP2 

« Bien sûr, la mort fait partie de la vie des EHPAD, mais pas comme ça… Pas avec une telle violence, qui empêche d’accompagner nos ainés, de soutenir les proches. »

Benoit Raviart

 Il en est des épreuves comme des voyages, on peut les raconter, mais il est difficile de les partager, d’en décrire l’intensité des émotions.

La période que nous venons de connaitre à ISATIS est une épreuve dont nous ne savons pas encore quand elle se finira…

L’association a 30 ans et gère une vingtaine d’établissement et services.  Comme l’indique sa charte : « des liens, des lieux »  ISATIS met son savoir-faire au service des personnes pour les accueillir, les accompagner, soutenir les liens qui les unissent à leurs proches et préserver leur autonomie jusqu’à la fin de leur vie »

Les professionnels connaissent les épidémies saisonnières et y sont préparés, mais fin mars, soudain, comme le disait un chanteur récemment disparu dans « Les paradis perdus : le vent d’hiver souffle en avril »… et ce fût la tempête !

Bien sûr, la mort fait partie de la vie des EHPAD, mais pas comme ça…

Pas avec une telle violence, qui empêche d’accompagner nos ainés, de soutenir les proches. 

Si bien des équipements ont manqué, quand la « distanciation » est devenue une pratique incontournable, avec l’absence de lien, le temps s’est réduit à l’essentiel : la survie.

Infirmière ou lingère, la maladie n’a pas épargné les équipes, nous les applaudissons chaque soir, mais il y eut des matins tristes à pleurer. 

Face aux épreuves chacun puise dans ses propres ressources, la résilience ISATIS l’a trouvée dans ses racines : la solidarité et la collégialité des équipes…

Dans ces moments-là, chaque mot, chaque geste compte, votre bienveillante attention et votre soutien en font partie, soyez-en chaleureusement remerciés.